Pourquoi pratiquer du sport croisé ?

Publié par sebastien le

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour les futurs débutants en course à pied.
A mes amis runners, grands pratiquants de la foulée une, deux trois….quatre voir 5 fois et plus encore.

Lisez bien ces lignes futures. Vous allez être surpris par les bienfaits de pratiquer le sport croisé.

Dans cet article je vais expliquer du débutant au grand aficionados. Pourquoi il est plus qu’important de s’y mettre.


Tout le monde est gagnant
vous verrez.
Pour le débutant vous allez grandement progresser et rapidement.


Pour le runnner avisé, au risque de vous surprendre, la pratique du sport croisé va vous surprendre, tant elle est bienveillante et évolutive dans vos performances futures.

Alors déjà, c’est quoi le sport croisé ?

Il s’agit d’exercer différents sports entre ou en remplacement de la course à pied.
Cela peut être de la marche sur le plat ou valloné. Ou plus ludique, de la randonnée aussi.
Ou encore du vélo route ou VTT évidemment.
Les appareils de cardio en intérieur comme le vélo elliptique, ou rameur etc…
De la natation.
Du renforcement musculaire of course ;-).
Et bien d’autres du type pilate, yoga, équitation et tutti quanti …..

Pour le débutant cela permettra de ne pas se mettre la pression en se forçant à courir coûte que coûte.
De forcer sur les bobos du débutant. Et de se dégoûter avant même de ressentir et voir les premiers bienfaits de cette pratique .

Au contraire, en croisant les sports vous allez prendre plus de plaisir sur les séances futures. Et vous permettrez à votre corps de progresser à son rythme. Il encaissera mieux les séances et sera mieux préparé à chaque nouvelles séances.

Pour l’addiction du running, je sais que j’ai déjà perdu la moitié des lecteurs et pourtant….


Pourtant on entend très souvent, j’ai mal là , je suis fatigué, j’en ai marre et je ne sais pas pourquoi.
Certains ne se rendent même plus compte de la contrainte constante qu’ils s’imposent, et rentrent dans une phase décroissante de progression.

Je rappelle, que s’il y a fatigue à répétitions, s’en suit des blessures et des irritabilités du comportement au quotidien.
Pour bien prendre soin de soi et kiffer le running le plus longtemps possible, il faut savoir alterner les sports.

Ce n’est pas contre productif de sauter une séance et de changer d’activité de temps à autre. Il faut s’enlever ça de la tête.

Vous aurez une perte de niveau seulement au bout de 10 jours d’inactivité.
Nous sommes loin d’en arriver là.
Alors parfois quand vous n’avez pas envie d’aller courir, passez sur un vélo, allez nager ou profitez-en pour vous balader un peu aux alentours de vos chemins de run favoris.

Les bienfaits du gros sportif ne sont plus à démontrer.
En alternant les sports, vous allez travailler d’autres zones musculaires qui seront complémentaires à votre pratique actuelle.
Vous allez surtout soulager les parties qui ont travailler la veille par exemple, et pour le coup faire coup double. Récupération d’une partie des muscles et renforcement des autres.
Vous allez découvrir d’autres joies sportives et apprécier lâcher du lest sur le run.
Et le must dans l’histoire est que si vous pratiquez tout ceci de la manière la plus respectueuse possible, vous allez augmenter votre volume d’entraînement .
Imaginez pratiquer 1h de running et le lendemain pratiquer 2H de vélo au lieu des 1H habituelles de run par exemple.
Plus de jus réalisé, moins de contraintes physiologiques et plus de sport pour le fan assoiffé que vous êtes.

Je vous donne une semaine type que je pratique à ce jour lors de mes phases de préparation.


Je précise qu’à ce jour je prépare un trail de 100KM. Sans cette pratique type, je ne pense pas y arriver. 100% running serait contre productif voire dangereux .

J’effectue 5 séances semaines en pratiquant 3 à 4 sports différents dans la semaine.

Running -PPG (renforcement musculaire)-Vélo ou VTT- Randonnée ou simple marche.

Résultat de cette pratique: La progression est constante et le plaisir reste intact.

Alors débutant, ne lâchez pas vos objectifs et quand ça ne va pas, pratiquez d’autres sports en parallèle.
Pour les plus assidus, pour progresser et préserver votre corps et votre esprit, alternez vos activités et prenez encore plus de plaisir tout en favorisant votre longévité sportive.

Car au final le but ici, c’est bien de faire ce que l’on aime , et de le faire le plus longtemps possible .
Non?

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

0 commentaire

Laisser un commentaire

Recevez GRATUITEMENT votre Bonus :

Les 5 erreurs que la plupart des Runners font"