A 70 ans Gene Dykes bat le record du monde sur marathon

Publié par sebastien le

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

The “masters” qu’on le surnomme. Cet américain de Pennsylvanie vient de battre le record du monde du marathon dans la catégorie 70 ans et plus.

Courir encore un marathon à cet âge est un exploit. Et puis en courir un n’est déjà pas donné à tout le monde, du moins pas aisément. 

Alors battre le record du MONDE c’est complètement dingue non ? Il a carrément couru son marathon à Jacksonville (Floride) en:

2H54min23s 

Complètement hallucinant me direz-vous. Et bien oui. Mais attendez ce n’est pas tout , son passé sportif est très intéressant. Il a débuté la course à pied à l’âge modeste de 58 ans. De manière plus sérieuse, ce sera seulement à partir de sa retraite d’informaticien qu’il mettra la seconde. A 63 ans donc ( là où la plupart des gens penseraient plutôt à se relaxer, au bord d’une plage, verre de pina colada à la main) il décide de faire maigrir son chrono. A 69 ans il fera 3H29 toujours sur marathon. Ce record l’anime et pense vraiment y arriver et il décide donc de se rapprocher d’un coach qui modifiera ses entraînements pour y arriver.

Gene grattera quelques minutes à chaque tentatives non sans efforts car il effectuera jusqu’à 5 à 6 entraînements par semaine avec moins de distance et plus de séances spécifiques .

tentative de record sur le marathon de Toronto

Il tenta déjà de battre ce record un mois auparavant sur celui de Toronto. Néanmoins il échoua manqua de 30s de battre le record déjà incroyable imposé par le canadien Ed Whitlock. Celui-ci  fût le premier à passer sous la barre mythique des trois heures pour la même catégorie en 2003  

Il dira par la suite que “Gagner n’est pas tout”. Pourtant il a clairement annoncé son intention de battre ce record. Une belle philosophie malgré cette voix qui le pousse à conquérir ce record. Bravo monsieur. 

Par la suite il se positionnera sur le marathon de Jacksonville, non comme marathon de record vu qu’il à “tout donné”sur le précédent. Ces deux compétitions ne sont espacées que de 30 jours. Son état d’esprit sera de participer à celui-ci comme un marathon de plaisir sur fin de saison 2018. Et pourtant….. 

Sa participation ici sur son profil Facebook 

Plus tard il dira:

« Je vais enfin pouvoir souffler. Cela fait plusieurs années que je m’entraîne pour m’approcher de ce chrono. Malgré tout le plaisir que j’ai à courir, ce record devenait un peu une obsession et mes entraînements tournaient parfois à la corvée. »

Pour 2018 c’est fini !  Néanmoins pour 2019 il a déjà des beaux projets et il parle de faire “des Ultras-marathons et des Trails”.

Autant dire que cet homme est hors norme pourtant tellement inspirant pour nous coureurs amateurs.

Un grand respect Mr Dykes


Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 129
    Partages
Catégories : Recit

1 commentaire

Gene Dykes · 19 décembre 2018 à 19 h 37 min

I am amazed to see interest in my running from so far away! I am especially honored to have my photo on the same page as Ed Whitlock, whose accomplishments are so incredible.

Everybody can’t enjoy the marathon running success that I’ve had, but almost everybody can experience the joy of running like I’ve had. If you promise yourself that each year you will attempt a race that’s just a little longer than the previous year, you will be amazed at how far you can run. Not so long ago, 42K was such a long distance for me. Now, I do races as long as 400K!

There are so many ways to enjoy running – find the part you like best.

Laisser un commentaire