Comment bien sécher et nettoyer ses chaussures de running.

Publié par sebastien le

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous voilà avec votre belle paire de pneu neuf aux pieds.
Il est temps de leur faire prendre l’air avec quelques foulées sur route, chemins ou sentiers.
Puis le temps se gâte et une flaque, de la pluie et/ou de la boue, de la poussière même vient s’y apposer.

Et là c’est le drame.

Le mech( la partie en tissu qui entoure votre si joli peton) passe en mode camouflage humide.
Les lacets enlacés dans une mélasse qui lasse.
La semelle avec son si beau revêtement s’ensevelie prête à se faire décrotter.

Bref elles ont pris cher. Elles sont bien faites pour après tout.

Si ce n’est pas votre souci sur le coup, ce n’est pas bien grave mais vous devez savoir qu’au fil du temps une paire de chaussure mal entretenue, aura une durée de vie moindre, due à son usure accélérée par la négligence de son entretien.

Comment bien sécher ses chaussures?

Si elles ne sont qu’humides, il va falloir les faire sécher au risque d’endommager ses propriétés techniques, telles que le système d’amortissement par exemple.
Alors, on oublie tout de suite le passage au lave linge et sèche linge.

Il faut privilégier un séchage dit “naturel”.

Cela veut dire, pas sur le chauffage, ni au soleil qui tape fort en été par exemple.

Le meilleur moyen reste le papier journal. Oui tout simplement, en faisant des petites boules, puis en les bourrant mais pas trop dans les chaussures.
Bien évidemment, enlever les semelles avant .

Une bonne journée devrait suffir.
Le papier va absorber toute l’humidité .Vous le sentirez au toucher du papier.
Néanmoins, vous pouvez tout à fait changer le papier journal en milieu de journée, si elles ne sont pas assez sèches à votre goût.

Lustrez, frottez

Automne, hiver, et printemps sont signes de boue dans les sentiers.
Ce n’est pas bien grave, avant de rentrer au bercail, trouvez un peu de verdure au sol et frottez comme sur un tapis, une partie s’enlèvera déjà.
Une fois déchaussée pensez à les tapoter entre elles, promis, elles ne souffriront pas.
Et puis c’est tout . NON NON.
La terre agglutinée à votre chaussure avec le temps et la répétition, vous abîmera très rapidement le Mesch.
A savoir que sur une paire de chaussure Trail, c’est bien souvent cette partie qui s’endommagera en premier.
Raison d’autant plus importante d’en prendre le plus grand soin.

Ok me direz-vous mais comment nettoyer au mieux sans se prendre la tête?

Dans la journée, et je dirais même dès que possible, munissez-vous d’une brosse à poil assez durs ainsi que d’eau.
Je prend le tuyau d’arrosage à l’entrée du garage, mais un seau ou une bouteille d’eau suffit.
Les arroser un peu, puis brosser, et répétez l’action plusieurs fois.
Vous serez surpris comme la boue part facilement sans aucun produit.

Simple et efficace.

Encore une fois, enlevez les semelles avant le nettoyage.


Vous pouvez tout à fait enlever les lacets à chaque lavage, mais personnellement je trouve que ce serait être un tantinet maniaque.
De temps à autre oui par contre.

Pour le séchage, je ne vous fais pas un dessin, si la mémoire flanche et bien relisez la première partie de l’article pardi.

En ce qui concerne leur utilisation en général, je vous conseillerai d’avoir au moins 2 paires et d’alterner si vous courez régulièrement.
C’est un investissement plus important mais nécessaire.

Petite astuce, prévoyez l’achat de votre deuxième paire à l’avance pendant les périodes de soldes.

J’ai moi-même une troisième paire neuve au chaud.
Avec les années, j’ai pris l’initiative d’avoir deux paires plus une en stock achetée en soldes jusqu’à 6 mois à l’avance pour remplacer la paire la plus usée quand cela devient nécessaire.

Pourquoi courir avec deux paires en alternance sur vos sorties?

Si vous courez tous les jours par exemple, il faut savoir que l’amorti de la chaussure se tasse sur votre entraînement.
Il mettra 24 bonnes heures pour retrouver ses propriétés optimum. EH OUI.

Laissez les donc reprendre leur souffle.

Et cela vous laissera le temps nécessaire au bon séchage de celle-ci.
Tout bénéf.

Une fois toute propre et bien sèche, il ne reste plus qu’à les ranger comme il se doit, sur une étagère ou un petit meuble à chaussures dédié.

Et non pas, type je les balance dans un coin avec toutes ses autres copines.
Vous ne vous êtes pas pris le chou jusque là pour ensuite négliger leur rangement tout de même.

Maintenant il ne reste qu’une seule chose à faire.

Allez salir ces belles chaussures toutes propres. Oui c’est sadique et alors …

Bon run à vous.


Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
Catégories : Mes Conseils

0 commentaire

Laisser un commentaire