Planifier son temps de préparation et de récupération est-ce nécessaire ?

Publié par sebastien le

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

On ne sait pas toujours comment gérer ses séances. Pour peu qu’on s’y intéresse, il y a de quoi s’amuser à les planifier pour ne pas s’emmêler les pinceaux, et gagner en efficacité longue durée.

Pas de soucis, certes je ne suis pas le grand coach qui saura exactement au plus précis, vous donner le plan exact de votre réussite. Néanmoins avec mes années d’expériences et erreurs dont j’ai tiré profit, je peux facilement vous aiguiller pour vous éclaircir le tableau.

Déjà, il FAUT se fixer un voir plusieurs objectifs.
Je vous suggère pas plus de 2 principaux sur l’année pour commencer. Voir 3, mais vraiment si vous avez de la bouteille, de l’expérience, de manière à bien vous connaître pour ajuster si nécessaire dans le temps.

Pourquoi 2 ? Et bien parce que selon les dernières études sportives, nous avons 2 grands pics de forme dans l’année. 3 pour les élites, les professionnels de la discipline.

Et nous ne sommes pas tous égaux sur le temps qu’il faut entre deux pics de forme. Ce serait trop simple bien-sûr.
Je sais par habitude, qu’il me faut 2 mois pour récupérer pleinement d’un gros objectif. Pic de forme atteint au moment de l’objectif aussi.

Ok misez sur 2 mois pour commencer.
Il vaut mieux viser plus grand au début que trop court.

Que se passera-t-il si vous ne vous préservez pas ?


C’est sans appel. Fatigue, irritabilité de l’humeur, blessures.
J’aborde le sujet en détail ici.


Cela ne veut pas dire qu’il faudra tout arrêter, mais plutôt penser à se réserver et faire du jus jusqu’à ce que la forme revienne.
Puis progressivement reprendre des séances de qualités.

Une fois vos 2 mois de coupure de perf, il vous faudra au minimum 12 semaines de préparation.


Cela peut varier, descendant à 10 semaines.
Mais dites-vous que pour vous préparer de manière optimale, en arrivant au pic de forme au moment opportun, c’est 12 semaines. Point.

Que ce soit un 10km ou un marathon ou un Trail, c’est le même temps de préparation.


Pour un semi-marathon ou marathon, je ne peux que vous suggérer les plans d’entraînements de Serge Cottereau dans son ouvrage qui est une bible en soi.

Pour le trail, dirigez-vous les yeux fermés sur ceux de Philippe Propage, entraîneur de l’équipe de France de trail.
Vous pouvez en trouver dans le magazine Nature Trail.

Pour bien respecter les phases de travail et de récupération, je vous suggère de prendre un calendrier annuel sur une feuille A4, et de cocher vos 2 objectifs annuels bien espacés.
De là, vous colorez les 12 semaines avant, qui seront votre temps de préparation.
Et de colorer les 2 mois après votre effort. Si vous voulez refaire un 2 ème objectif, il devra se trouver donc 2 mois après le premier objectif+ les 12 semaines de préparation nécessaires.

Un exemple du plan type que je planifie pour respecter les phases de repos et d’efforts en prépa.

Hormis le temps de récupération après objectif, je vous rappelle que vous pouvez reprendre progressivement et monter en puissance, sans vous user jusqu’à l’os.

Votre ressenti sera votre seul juge. Soyez honnête envers vous-même.

Il en va de votre capital santé de ne pas vous entraîner à tout va.

Si cet article vous a apporté des connaissances utiles, je vous invite à taper dans la barre de recherche, ou à naviguer dans les onglets pour y trouver plus de contenus susceptibles de vous apporter de la valeur à votre pratique.

Vous souhaitant bon run. Avec bienveillance et performance.


Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
Catégories : Mes Conseils

0 commentaire

Laisser un commentaire

Recevez GRATUITEMENT votre Bonus :

Les 5 erreurs que la plupart des Runners font"